Le Trait d’Union passe à l’ère numérique !

1773

Le Trait d’Union a, depuis plus de dix ans, un ancrage très fort dans le Bas-Saguenay. La publication prend aujourd’hui un virage numérique qui lui fera traverser les frontières et qui mettra véritablement le Bas-Saguenay sur la carte au niveau médiatique.

Depuis sa fondation en 2004, le Trait d’Union s’est ancré progressivement dans son milieu, de sorte qu’on peut aujourd’hui affirmer sans sourciller que c’est la principale source d’information sur ce qui se passe dans le Bas-Saguenay. Or, la publication est née à peu près en même temps que Facebook et les réseaux sociaux ont pris beaucoup d’importance aujourd’hui dans la diffusion de l’information.

De plus, il y a depuis quelques années une volonté exprimée dans les milieux de faire davantage parler de nous à l’extérieur, de « se mettre sur la carte ». C’est pourquoi nous annonçons aujourd’hui la mise en ligne du site internet du Trait d’Union. Désormais, nous parlerons non seulement des gens du Bas-Saguenay, mais nous ferons connaître leurs accomplissements partout au Québec et même ailleurs !

Ce site internet permettra de faire connaître notre belle région aux gens de l’extérieur. Nous pourrons désormais compter sur une plate-forme extraordinaire pour présenter des contenus intéressants pour de futurs visiteurs, résidents ou investisseurs. Comme l’indique Cécile Hauchecorne, coordonnatrice de la publication : « Le Trait d’Union a toujours présenté une image positive de ce que nous sommes. Sans tomber dans le jovialisme, je pense que nous n’avons pas à cacher nos richesses, tant humaines que naturelles. Soyons fiers ! »

Le site internet aura aussi un volet plus pratique, puisqu’il contient une section agenda qui permettra de faire connaître les évènements qui s’annoncent dans chacune de nos municipalités. Finalement, l’équipe du Trait d’Union souhaite permettre à davantage de chroniqueurs de faire des billets sur le site internet, qui ne paraitront que dans la version en ligne de la publication. Le tout sera évidemment lié à la nouvelle page Facebook du Trait d’Union, qui permettra de diffuser articles, évènements et chroniques à un large public.

L’adresse du nouveau site sera donc située au www.fjordsaguenay.ca et la page Facebook au facebook.com/traitdunionsaguenay.

Une longue tradition journalistique

Les membres fondateurs de l’Écho Logique :
1ère rangée : Uldéric Desbiens, Martin Houde, Roland Bigras, Aurèle Lechasseur. 2e rangée : Gilles Roy, Joël Côté, Roger Veillette, Jean Bergeron, Abbé Paul-Eugène Marotte, Marius Côté

Le premier numéro du Trait d’Union est paru en septembre 2004. La Table jeunesse du Bas-Saguenay concrétisait alors son projet de créer une publication pour témoigner des défis, des enjeux, des réussites et des succès du milieu. Comme l’indique Jean Bergeron, l’un des fondateurs de la publication et ex-rédacteur en chef : « Dès le début le Trait d’Union se voulait un outil de développement, de réflexion pour être capable de se donner une vision commune et de bâtir un projet de société. »

Le magazine s’inspirait déjà d’une expérience similaire ayant eu lieu dans les années 80 et dans laquelle M. Bergeron était aussi impliqué. Comme il l’explique, « L’Écho logique a été publié entre septembre 84 et décembre 89. La revue a traité de dossiers liés au développement du Parc du Fjord-du-Saguenay et de sa zone périphérique avec des sujets comme la ressource saumon et le développement récréotouristique. Quand on regarde les sujets traités à l’époque, on se rend compte que les préoccupations sont les mêmes aujourd’hui avec le Trait d’Union. »