Un heureux retour!

671
Crédits photos : Alain Ruelland.

Le 11 septembre dernier avait lieu à Ferland-et-Boilleau la dernière manche Édition 2021 du championnat du Club de motocross du Saguenay-Lac-St-Jean. On estime à pas moins de 700 le nombre de personnes présentes sur le légendaire site de Gilbert Gagnon. Cette édition a été spéciale en plus d’un point : c’était la première ouverture depuis plus de deux ans et elle clôturait le championnat.

Plusieurs sont arrivés sur le site à la fois fébriles et excités d’y revenir. On pouvait entendre plusieurs s’exclamer: « Quand je suis rentré dans le petit chemin de bois, ça m’a fait drôle, je suis content d’être de retour ici. » En effet, Ferland reste un circuit où plusieurs adeptes de motocross ont fait leurs débuts. Son accessibilité le rend apprécié de tous, des pee-wee aux professionnels en passant par les femmes.

La première année d’opération remonte à 2003. 18 ans d’existence, ce n’est pas rien ! Tout a commencé alors que 5 familles complètement mordues de motocross se sont réunies pour partager leur passion. Elles ont tracé et façonné, bout à bout, ce qui allait devenir un des plus beaux circuits de la région. Belle transformation pour ce qui jadis n’était qu’un simple champ de patates.

La passion de Gilbert, elle, remonte à bien plus longtemps. Il participait déjà en 1974 à des championnats provinciaux parmi lesquels il se classait dans le top 5 de la catégorie intermédiaire. C’est 30 ans plus tard, à l’âge de 46 ans, qu’il retrouve ses vieilles amours. La passion de Gilbert n’a jamais cessé de grandir et de fleurir. Par contre, le circuit de Ferland, malgré le fort achalandage et l’engouement certain, a été contraint dans les dernières années de diminuer ses activités jusqu’ à presque fermer, se voyant limité à n’accueillir qu’un évènement et une pratique par saison.

Gilbert a pourtant toujours maintenu sur son site un ordre exemplaire pour des raisons de sécurité et de civisme, et quiconque aura fréquenté l’endroit pourrait le confirmer. Mais en raison de certaines contraintes, Ferland est presque devenu une piste fantôme. Depuis samedi le 11 septembre dernier, un vent de fraicheur y est revenu, habitant à nouveau la piste chouchou de cœur pour plusieurs coureurs. Après 18 saisons, 24 courses, un nombre incalculable de pratiques et plusieurs milliers de visiteurs, on peut dire que ce site aura marqué l’histoire de sa communauté, celle du motocross et bien plus encore!

Ferland c’est pas juste une piste, c’est une histoire, c’est une tradition.