Quelques recommandations qui sauront vous éloigner des problèmes !

139

Ces prochaines chroniques misent sur l’information et la sécurité en situation d’urgence. Gardez en tête que toute intervention auprès d’un animal malade ou blessé comporte un risque de blessure. Il peut être nécessaire d’utiliser une muselière ou d’envelopper l’animal dans une couverture. Ces chroniques ne sont pas destinées à remplacer des soins vétérinaires.

Première étape : la médecine préventive.

Les examens physiques de routine sont essentiels au maintien de la santé de votre compagnon. Les facteurs liés à la santé et à l’hygiène, comme les soins des dents et des griffes, l’alimentation, le toilettage et l’exercice, peuvent être discutés avec un professionnel de la santé. La vaccination est également recommandée. Enfin, il est important de savoir que le ver du cœur mérite une attention particulière. Il est suggéré de faire stériliser son animal.

Quelques précautions de base.

Savoir adapter l’environnement à l’animal constitue un excellent moyen de prévenir les accidents. En prenant soin par exemple de placer tous les produits toxiques et les médicaments hors de portée. On peut également déterminer quelles plantes sont toxiques, garder la poubelle dans un placard et s’assurer de circonscrire le tas de compost. Aussi, il est important de maintenir hors de portée les fils et cordes, comme les rallonges électriques et les cordons des stores. Concernant plus particulièrement les chats, prenez garde aux objets composés de fils (soie dentaire, laine, etc.). Enfin, gardez une trousse de premiers soins pour animaux à portée de main.

Lors de déplacements.

Ce conseil peut sembler évident, pourtant nombre d’accidents sont causés par cette imprudence : il ne faut jamais laisser un animal s’asseoir sur le conducteur. Au cas où, il est préférable d’avoir un harnais de sécurité à portée de la main pour maîtriser votre animal au besoin. Il est aussi suggéré d’utiliser une cage ou une barrière. D’ailleurs, il est fortement recommandé d’entrainer son chien à la cage, il n’en sera que plus heureux et protégé des nombreux dangers domestiques.

Il n’est pas sécuritaire de faire du vélo avec un chien parce que son poil ou son museau peuvent se coincer dans les rayons ou la chaîne. Il peut également brusquement changer de direction et provoquer un accident. Si vous le transportez dans un panier, il peut tout aussi bien sauter.

Enfin, il est dangereux de faire courir un chien à coté d’un véhicule, parce que vous l’entrainez ainsi à chasser les autres véhicules. Vous pourriez accidentellement le heurter ou l’épuiser. Courir sur des surfaces en asphalte ou en gravier peut user ses coussinets. Il est de toutes les manières préférable de ne pas laisser les chiens courir en liberté à proximité d’une route !