Le Village-Vacances Petit-Saguenay célèbre son 30e anniversaire

626
Village-Vacances de Petit-Saguenay
Inauguration de la piscine lors de l’ouverture du Village-Vacances Petit-Saguenay en 1986. De gauche à droite : André Harvey, député fédéral conservateur, Bertrand Fortin, maire de Petit-Saguenay, Denis Bouchard, curé de Petit-Saguenay et Hubert Desbiens, député provincial péquiste.

Il y a un peu plus d’un siècle, un village industriel borde la rivière Saint-Étienne et l’anse du même nom. Ce village, qui est alors une constituante importante de l’empire des Price, compte jusqu’à 450 résidents, en plus des quelques 400 hommes répartis dans les différents chantiers de bûchage un peu partout sur le territoire. En 1900, le village de compagnie est rasé par un incendie et le site est laissé à l’abandon pendant plusieurs décennies.

En 1971, la municipalité devient propriétaire du magnifique terrain avec comme objectif d’y implanter un camping directement sur la berge. Après plus d’une décennie d’opération, la municipalité décide de prendre les grands moyens et crée, en 1986, la Société de gestion V.V.F. pour opérer un village-vacances à l’Anse-Saint-Étienne.

Dès le départ, l’objectif est clairement d’augmenter les retombées touristiques du site. Des investissements sont donc effectués pour construire des infrastructures d’accueil de bonne qualité et une offre d’hébergement diversifiée. De plus, on implante un produit qui se distingue dans le marché touristique québécois et qui laisse une grande place aux activités animées.

En 30 ans, les choses ont toutefois considérablement changé. De 22 terrains de camping et une quinzaine de chalets au départ, le site s’est agrandi à 61 terrains de camping et 37 chalets. De plus, la formule « tout inclus » a été introduite, de sorte que les repas sont maintenant inclus dans le séjour. L’ensemble de ces changements a permis de faire progresser le nombre d’employés de 22 à 65 et le chiffre d’affaires de 265 000 $ (en 1996) à 1.2M$.

L’histoire des 30 dernières années en est donc une de développement pour le Village-Vacances. La municipalité y a réalisé beaucoup d’investissements depuis l’acquisition du site il y a 45 ans et ce, avec la volonté claire d’en faire un moteur de développement économique. Pour Franck Turcotte, directeur général de l’entreprise, « nous occupons déjà une place importante dans le village tant au niveau de l’emploi que des retombées indirectes. Nous avons comme ambition de prendre une place encore plus importante au cours des 30 prochaines années. »

Pour l’avenir, Franck Turcotte entrevoit une opération sur quatre saisons, qui permettrait d’offrir davantage d’emplois et des emplois de meilleure qualité. Selon lui, en plus de contribuer encore mieux au développement économique du village, « cela permettrait de contribuer encore plus à la renommée de Petit-Saguenay comme destination touristique et lieu d’établissement des jeunes familles en région. »