Marie-Claude Dubois, nouvelle intervenante auprès des aînés.

435
Marie-Claude Dubois remplace Gabrielle Desrosiers durant soin congé maternité.

Marie-Claude Dubois sera la nouvelle intervenante auprès des aînés pour le Bas-Saguenay. Originaire de Roberval, elle a d’abord travaillé à Montréal dans différents domaines (tourisme, immigration, office des personnes handicapées) avant de revenir en région, il y a maintenant 5 ans. C’est elle qui remplace Gabrielle Desrosiers durant son congé de maternité.

« Un poste s’ouvrait au Domaine du Roy dans le cadre de la démarche MADA (Municipalités Amies des Aînés). Ensuite, j’ai travaillé comme travailleuse de milieu auprès des aînés, poste que j’ai pu exercer pendant plus de deux ans », explique Marie-Claude qui se cherchait un autre emploi à la fin de son contrat quand Gabrielle l’a approchée pour son remplacement.

Lors des réunions régionales de travailleuses de milieu ITMAV, Gabrielle et Marie-Claude avaient déjà eu l’occasion de se rencontrer à plusieurs reprises. « C’est tout de même une approche particulière que de rencontrer les gens dans leur milieu de vie, précise la future maman, donc d’avoir Marie-Claude pour me remplacer, qui connait déjà cette approche-là et qui est à l’aise avec, c’est vraiment une belle opportunité pour la communauté. »

Le poste d’intervenante de milieu auprès des aînés, c’est 35 heures par semaine consacrées à donner des informations sur des services, mais également à prendre le temps d’écouter une personne qui aurait le besoin de parler, tout en sachant que cela restera confidentiel. « Pas besoin que cela soit nécessairement des drames, mais parfois de garder quelque chose pour soi, ça grossit, ça prend de la place dans notre vie et ça nous épuise. Cela fait du bien juste d’avoir quelqu’un à qui se confier pour prendre un peu de recul », souligne Gabrielle. Même si elles se déplacent à domicile, les intervenantes de milieu ont également un bureau dans chacune des municipalités du Bas-Saguenay.

L’éloignement des grands centres suscite des besoins particuliers au Bas-Saguenay, et un travail se fait également en ce moment, en lien avec l’A.P.R.S, pour mettre en place un service de menus travaux, comme pelleter la galerie, nettoyer le terrain, changer une ampoule ou poser une étagère. « On s’inspire de ce qui existe à Chicoutimi, un très beau programme qui s’appelle Entre voisins, qui met en contact des gens. Beaucoup d’aînés le mentionnent, ils ne reconnaissent plus toujours les gens de leur village, avec la vague de nouveaux arrivants que connait le Bas-Saguenay », poursuit Gabrielle.

Marie-Claude, de son côté, a déjà plein de projets en tête, au fur et à mesure des rencontres, elle verra comment les accorder aux besoins de la population aînée du Bas-Saguenay. Vous pouvez la rejoindre au 418 818-8768