Réagir efficacement lorsqu’un animal est blessé

264

La prise en charge d’une situation d’urgence désigne la série de mesures que vous devez appliquer sur les lieux d’un accident pour vous assurer que les premiers soins adéquats sont prodigués à votre animal de compagnie en toute sécurité. Ces étapes vous aideront à prendre des décisions précises et rapides pour soigner l’animal de façon optimale.

Pour commencer, il est important de faire l’examen de tout ce qui vous entoure. Avant de vous élancer, vérifiez bien que les lieux sont sécuritaires et sans danger pour vous, établissez un périmètre sécuritaire, surtout si l’accident est survenu sur la route. Faites preuve d’une extrême prudence lorsque vous manipulez un animal blessé. Même les animaux habituellement doux peuvent mordre en situation de douleur ou de stress. Soyez donc à l’affut des signes que votre compagnon vous communique, comme un grondement sourd ou le retroussement des babines. Protégez-vous des morsures ou des griffures en utilisant une muselière, en enveloppant l’animal dans une serviette ou une couverture ou en utilisant des gants. Déterminez ce qui a causé la blessure afin de vous assurer que ni vous, ni l’animal n’êtes en danger.

Par la suite, il est important de faire une évaluation primaire de votre animal.  Assurez-vous qu’il respire et testez sa faculté de réponse en lui parlant ou en lui tapotant les fesses. Les degrés de conscience se vérifient à l’aide de certains signes. Si l’animal est alerte et éveillé, il réagira lorsqu’on l’appelle, il regardera autour de lui et pleurera s’il est en douleur ou en détresse. Avec un degré de semi-conscience, l’animal se reposera calmement, réagira peu, clignera lorsqu’on lui touchera les paupières et n’essaiera pas de fuir. Quant aux signes de stupeur, ils apparaissent lorsqu’il réagira seulement au stimulus douloureux comme se faire pincer la cuisse, se laissera manipuler sans bouger et ne bougera pas spontanément. Les signes de coma surviennent lorsqu’il ne bougera pas et ne réagira plus, il pourra respirer faiblement ou non et pourra ne plus avoir de battement cardiaque. Après un accident, il est possible que l’animal blessé passe d’un degré de conscience à un autre. Réévaluez-le fréquemment tout au long de votre intervention.

Voici quelques conseils de prévention qui peuvent vous simplifier la vie lors de mésaventures. Connaitre le numéro de téléphone d’urgence d’une clinique vétérinaire ouverte 24 heures. Conserver les numéros d’urgences à côté du téléphone ou dans votre cellulaire. Ranger le carnet de santé de votre animal dans un endroit accessible. Garder la trace de votre animal grâce à une micro puce, un tatouage ou sa médaille d’identification. Avoir en votre possession une photo récente de votre compagnon au cas où il se perd. Une cage de transport est un atout. Enfin, avoir chez soi une trousse de premiers soins est toujours une excellente idée, surtout lorsqu’on habite une région éloignée.

Bien sûr, comme pour les humains, un suivi chez le vétérinaire est essentiel. Les vaccins et un programme de soins préventifs aideront vos animaux de compagnie à vivre longtemps, en santé et heureux.